Chemin de Saint-Jacques de Compostelle

camino de santiago comarca alto gallego

Ruta Jacobea – Chemin de Saint-Jacques par la vallée d’Ossau – Alto Gállego.

L’importance du Chemin de Saint-Jacques qui traverse les terres du Haut-Aragon vient du fait que, avec leur passage, ces pèlerins, l’un après l’autre, laissaient derrière eux quelques sous mais aussi un peu de leur culture. Modes de vie, courants spirituels et confessions religieuses différentes, livres, vêtements, nourriture, tout devait être motif de curiosité et de surprise.

L’Aragon, de par sa situation géographique, est l’une des principales régions que traverse le Chemin de Saint-Jacques. Il serait plus exact de parler de Chemins au pluriel, puisque il en existe plusieurs dont les quatre plus importants sont ceux qui arrivaient d’Europe. Celui de Puerto de Palo, celui de Somport, ou celui du Pourtalet, étaient les points d’entrée naturels des pays voisins : la France et l’Italie.

Le Chemin de Saint-Jacques passait par San Pé de Bigorre, Bétharram, Louvie-Jouzon, Laruns, Hospital de Gabás et le Pourtalet. De notre côté de la frontière, juste après l’avoir passée, le pèlerin pouvait trouver refuge à l’Hospital de Socotor, jumelé à celui de Santa Cristina de Somport. En réalité, ce n’était pas vraiment des hôpitaux mais plutôt des hospices. Puis il continuait par Sallent, Lanuza, Polituara, l’Hospital de San Martín de Closura aujourd’hui disparu, le monastère de San Pelay de Gavín, pour se diriger vers Jaca par Val Estrecha.

Actuellement le grand nombre de villages offrant des possibilités hôtelières accessibles fait de ce Chemin un itinéraire privilégié pour les pèlerins.

Tout le parcours est signalisé et compte plusieurs panneaux d’interprétation. Nous vous suggérons les itinéraires suivants : du Pourtalet à Formigal (par le Peiralún), à Sallent (par la vieille route). De Sallent à Lanuza et Panticosa (par le sentier). De Polituara à Biescas (par Santa Elena), le tronçon de Biescas-Sabiñánigo, qui peut très bien se faire en bicyclette en passant par les petits villages de la rive gauche de la rivière et de Sabiñánigo-Jaca, aussi, par Val Estrecha. Vous traverserez champs, plaines rocailleuses, forêts de hêtres et de bouleaux, cascades et piscines naturelles, villages abandonnés…

 

CARTE PDF
X